Contact: info@paejf.bf et contact@paejf.bf Tel.: 72 34 40 04
Programme d'Autonomisation Economique des Jeunes et des Femmes du Burkina Faso

Autonomisation économique des personnes vivant avec un handicap : le PAE/JF dans la dynamique des recommandations du forum national des PVH.

La coiffeuse Salimata TRAORE, (Dédougou)

A l’occasion du  tout premier forum national  des Personnes Vivant avec un Handicap (PVH) tenu les 20 et 21 juin 2018 à Ouagadougou, le Président du Faso Rock Marc Christian KABORE a pris des engagements visant à favoriser l’autonomisation sociale et économique des PVH.  Parmi  ces mesures, l’augmentation de  l’enveloppe financière destinée aux PVH et la promesse de revoir les taux d’intérêt des crédits accordés à ces derniers.

Le Gouvernement à travers le  Programme  d’Autonomisation Economique des Jeunes et des Femmes (PAE/JF), a  déjà amorcé la dynamique en instruisant de n’appliquer aucun intérêt aux crédits que le PAE/JF devait octroyer  aux PVH. En effet, en 2017, les crédits du PAE/JF ont été alloués aux PVH avec 0%  de taux d’intérêt.

A l’image de Souleymane BADO  meunier à Bobo-Dioulasso, cette mesure a été saluée par les PVH ayant bénéficié des financements du programme.  « On nous a dit que nous les PVH; nous remboursons rien que la somme due, sans ajouter quequechose. Cette mesure nous a beaucoup fait plaisir» a affirmé M. BADO.  Même si M. Bado avait souhaité avoir la totalité de l’argent qu’il avait sollicité, il dit être fier d’avoir à présent son propre moulin grâce au PAE. «  Avant je travaillais pour quelqu’un.  Je me suis débrouiller petit à petit  et j’ai pu acheter un moulin.  Mais je n’avais pas d’argent pour l’installer. Avec l’argent du PAE/JF j’ai pu construire un local et mettre de l’électricité » nous confie t-il.

Emmanuel KONE Artisan à Dédougou

Outre les financements, les bénéficiaires ont eu des formations sur la gestion d’un micro projet. Ces formations ont été très biens appréciées par Salimata TRAORE et Emmanuel KONE, deux PVH installés à Dédougou, respectivement coiffeuse et artisan.

Pour Salimata Traoré, l’ouverture d’esprit qu’elle a eu grâce à la formation va lui  permettre de participer au développement du Burkina.

Artiste musicien, Emmanuel KONE s’est retrouvé dans l’artisanat, faute de n’avoir pas obtenu de soutien pour sa musique. Il fabrique des ‘’lipico’’, des chaises, des tables…Il a obtenu 300 000 FCFA du PAE à travers le FAIJ. Au-delà des finances, M. KONE s’est surtout réjoui d’avoir  pu échanger avec les responsables du programme à l’issue de la formation à Dédougou, car explique  t-il  « les PVH ont souvent des préoccupations  mais ne savant pas vers qui s’orienter ».

Le Meunier Souleymane BADO

Pour l’édition 2018 du PAE/JF, il est prévu entre autres innovations, l’ouverture d’un guichet spécial adapté pour la réception des dossiers des personnes vivant avec un handicap et l’augmentation de leur ligne de crédit.

Bénéficiaires du PAE/JF

 

 

 

 

 

 

 

 

Service Communication PAE/JF

18/09/2018

0 responses on "Autonomisation économique des personnes vivant avec un handicap : le PAE/JF dans la dynamique des recommandations du forum national des PVH."

Leave a Message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.

Copyright: PAEJ/JF 2018, Conception © Agence UBICOM (contact@ubicom.be) All rights reserved.
%d blogueurs aiment cette page :